mercredi 25 octobre 2017

Cybersécurité : que faire en cas de problème ?


Ordinateur bloqué, fichiers illisibles, demande de rançon, fenêtres publicitaires intempestives, virus...
Alors que se déroule actuellement le mois européen de la cybersécurité, l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) vous dit vers quelle structure vous tourner face aux risques numériques.



     Si vous êtes victime d'actes de cybermalveillance, vous pouvez passer par la nouvelle plateforme en ligne ouverte récemment cybermalveillance.gouv.fr

    https://www.cybermalveillance.gouv.fr/victime/

     Guichet unique destiné notamment à mettre en relation les victimes de cybermalveillance (particuliers, collectivités, entreprises) avec des prestataires de proximité compétents.
    • Si vous recevez des messages non sollicités sur votre messagerie électronique, vous pouvez l'indiquer sur signal-spam .
    • Pour signaler des contenus ou des comportements illicites sur internet, connectez vous au site internet-signalement.gouv.fr .
    • En cas de cybercriminalité (atteintes aux mineurs, menaces, usurpation d'identité, fausse loterie, phishing...), vous pouvez déposer plainte.
    Rappel :
    • Sur internet, il est conseillé aux utilisateurs de :
    • de ne pas ouvrir les pièces jointes des messages électroniques suspects (fautes d'orthographes, pièces jointes au nom trop succinct ou trop générique...) ;
    • de se méfier de courriel de type « hameçonnage ciblé » qui personnalise le contenu par rapport à l'environnement de l'utilisateur afin de tromper sa vigilance ;
    • de ne pas suivre les liens des messages électroniques suspects et de vérifier la cohérence entre l'adresse affichée dans le contenu et le lien effectif ;
    • de ne pas réactiver des fonctionnalités désactivées dans la configuration des logiciels, même si le fichier ouvert y incite par un message particulier.
    • Ne jamais donner ses coordonnées bancaires
    • Source : https://www.service-public.fr/ 

     A lire aussi : 

    Sécurité de vos données : les 7 méthodes de piratage les plus courantes